Tous les dossiers relatifs à la Gironde

Ancienne institution des sourdes et muettes (Bordeaux)

Adolphe Thiac, architecte du département de la Gironde de 1830 à 1855 a été conseiller municipal puis adjoint au maire de Bordeaux de 1843 à 1852. Il a toujours manifesté un souci du bien public et de la protection sociale. A partir de 1861 il édifie l'Institution nationale des sourdes et muettes au 87 rue de l'Abbé de l'épée qu'achèvera l'architecte du département Labbé.

Après la fondation à Paris de l'Institution nationale des sourds et muets s'ouvrit à Bordeaux son équivalent féminin.
On retrouve dans l'édifice du XIXe siècle les caractères architecturaux des autres constructions publiques d'Adolphe Thiac, architecte du département de la Gironde : axe central autour duquel se développent des cours carrées. Les façades de la grande cour d'honneur ouvrant sur la rue de l'Abbé de l'Epée se caractérisent par leurs hautes baies en plein-cintre au rez-de-chaussée surmontées de fenêtres rectangulaires à chambranle mouluré. Le sculpteur bordelais Coëffard a représenté sur les murs de cette cour, autour de l'effigie de l'abbé de l'Epée leur inventeur, les signes de l'alphabet dactyologique, disposés entre les baies. Au-delà de son porche monumental un vestibule à colonnes conduit vers la chapelle axiale. De part et d'autre de cet élément central quatre cours distribuaient les locaux d'enseignement et le pensionnat.

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales