Tous les dossiers relatifs à la Gironde

Cimetière des Oubliés (Cadillac)

L'asile de Cadillac dont l'origine remonte au XIe siècle a été transformé en 1617 par le duc d'Epernon pour créer un hospice. Il est devenu asile pour malades mentaux à la suite de la loi sur les aliénés de 1838. Les malades étaient enterrés dans le cimetière municipal, mais l'arrivée massive pendant la guerre de 1914-1918 des nombreuses « Gueules cassées » oblige la municipalité à acheter un terrain jouxtant le cimetière communal et réservé à ces nouveaux malades.

De 1920 à 2000, plus de 3000 personnes sont enterrées sur plusieurs niveaux dans ce cimetière : anciens combattants 1914-1918, réfugiés des asiles du nord et de l'est pendant la guerre 1939-1945, malades régionaux, prisonnières de la prison de femmes.

Seules 900 croix de fer installées dans les années 1950 sont encore visibles.

Un carré militaire comprend les 98 sépultures des »Mutilés du cerveau » de la première guerre mondiale qui ont été identifiés.

Ce cimetière est un témoignage unique en France d'un aspect méconnu de la psychiatrie à savoir le traitement réservé aux patients et victimes de guerre décédés dans les asiles.

Donnée culturelle de référence

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales