Tous les dossiers relatifs à la Gironde

Maison Montalban (Casseuil)

La maison noble de la Mothe-Montauban située sur la commune de Casseuil est attestée dans les textes dès 1467. La maison de Montalban est à l'origine une maison forte jouant un rôle stratégique de surveillance du gué du Pas-Saint-Georges. Pierre-Joseph Daney de Graville, officier de cavalerie puis lieutenant de maréchaussée de Guyenne hérite du domaine en 1747 et fait reconstruire la partie ouest de la propriété. La maison est agrandie au début et à la fin du XVIIIe siècle.

La maison noble de la Mothe-Montauban située sur la commune de Casseuil est attestée dans les textes dès 1467. Au cours des siècles le domaine change plusieurs fois de nom : Marsan, Mothe-Montauban, Montauban, Montalban. La première mention connue de Montalban remonte à 1911, le propriétaire, le marquis de Las Cazes ayant vraisemblablement souhaité la différencier des autres propriétés proches également nommées Montauban.

La maison de Montalban est à l'origine une maison forte. Pierre-Joseph Daney de Graville hérite du domaine en 1747 et fait reconstruire la partie ouest de la propriété. Agrandie au début et à la fin du XVIIIe, siècle, la maison est pourvue d'une terrasse au sud.

Au nord, le bâtiment rectangulaire des communs forme avec la maison un ensemble qui s'ouvre à l'est sur une cour de communs, fermée par un mur flanqué d'une tour d'angle circulaire.

Dans trois pièces de la maison des papiers peints chinois, qui pourraient être datés des années 1800, représentent un décor d'oiseaux et de papillons voletant ou posés sur des arbres fleuris ou portant des fruits. En 1745, une chapelle est installée dans les anciens communs, son décor est remanié au XIXe siècle.

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales