Tous les dossiers relatifs à la Gironde

Phare (Hourtin)

Le phare d'Hourtin est situé en pleine forêt, entre la Pointe de Graves et le Cap Ferret. En 1860, deux tours sont construites pour distinguer les signaux d'Hourtin des signaux lancés par le phare du CapFerret (feu fixe) et de Cordouan (feu à éclipses), mais devant l'importance des dépenses, un des phares est cédé au ministère des Armées en 1894. Le site est actuellement utilisé pour la surveillance de centre des essais des Landes.

Situé en pleine forêt, à l'ouest de l'étang d'Hourtin, entre la Pointe de Grave et le Cap Ferret, le phare d'Hourtin d'une hauteur de 27 mètres est une tour carrée en briques avec chaînage d'angle et soubassement en pierre. La construction date de 1860. En 1894, les feux fixes sont remplacés par un feu à rotation (éclat blanc toutes les 5 secondes) sur une cuve à mercure. Cette installation sera une première mondiale sur un feu de 1er ordre.

A l'arrière des phares, deux maisons de gardiens avec écuries et dépendances sont construites ; le gardien chef est logé dans une maison plus importante située à mi-chemin entre les deux phares.

Le phare est électrifié en 1955, l'automatisation a lieu en 1982.

L'appareillage a été fortement modifié avec la suppression de la cuve à mercure remplacée par une plate-forme en béton.

Donnée culturelle de référence

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales