Tous les dossiers relatifs à la Gironde

Château de Virelade

Située en Gironde, dans les Graves, le domaine de Virelade est associé à Joseph de Carayon-Latour (1824-1886), héros de la guerre franco allemande de 1870 et homme politique, qui fait transformer le château par l’architecte Théodore Duphot (1810-1889) et aménager le domaine par le paysagiste par le paysagiste Eugène Bühler (1822-1907) et son frère, Denis Bühler (1811-1890).

Le château de Virelade s’élève à environ un kilomètre au sud du village du même nom au centre d’un grand parc de chasse clos de murs.
Siège d’une seigneurerie au Moyen Age, il est acheté en 1850 par Joseph de Carayon-La-Tour, qui modernise les installations agricoles et viticoles et fait agrandir et transformer le château par l’architecte Théodore Duphot.
Avant l’incendie de 2008 et la disparition de la toiture, le château présentait un corps de logis rectangulaire à étage dominé au centre par un pavillon couvert d’un toit d’ardoise à brisis. Les ailes latérales sont surmontées d’une balustrade.
Une tour crénelée octogonale sur une base circulaire se dresse devant la façade est, tandis qu’un porche soutenu par quatre colonnes à chapiteaux ioniques précède la façade principale nord.
Le domaine se compose de plusieurs communs et d’une chapelle néo-gothique.

Dès l’acquisition du domaine, Joseph de Carayon-La-Tour fait réaliser un projet par le paysagiste Bühler qui est exécuté conjointement aux travaux du château.

Donnée culturelle de référence

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales