Tous les dossiers relatifs aux Pyrénées-Atlantiques

Domaine de Bidache

Le domaine de Bidache est mentionné dès 1250. L'histoire du château est intimement mêlée au rôle politique et à la personnalité des Gramont. Les différents bâtiments constituent un ensemble architectural dont les vestiges encore visibles permettent de mieux appréhender l'organisation spatiale du lieu et le faste de cet ensemble à l'époque de son apogée (XVIIe siècle).

p { margin-bottom: 0.21cm; }

Les Gramont entreprirent de reconstruire et embellir la forteresse incendiée par les espagnols en 1523 dès la première moitié du XVIe siècle.

Antoine Ier de Gramont, qui proclama la souveraineté de Bidache en 1570, fit entourer le château d'ouvrages adaptés à l'artillerie.

Les travaux se poursuivirent au cours du XVIIe siècle époque de l'apogée du château et du domaine avec la mise en place de l'orangerie, des écuries, des jardins et de la rampe d'accès en réutilisant les bastions du XVIe siècle. Progressivement délaissée au XVIIIe siècle la demeure, incendiée en 1796, ne fut pas reconstruite.

Le pavillon est des écuries, restauré au XIXe siècle, sert de logis au Gramont. Les boulevards du XVIe siècle ont été très modifiés par leur transformation en terrasses et rampe d'accès. Les écuries et leurs pavillons ont échappé à l'incendie et conservent leurs aménagements XIXe.

Les terrasses des anciens jardins, le vivier, les allées du domaine, les murs de la propriété, sont toujours en place, de part et d'autre de la route de Peyrehorade à Bidache qui longe le pied de la forteresse.

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales