Tous les dossiers relatifs aux Pyrénées-Atlantiques

Château et domaine de Coarraze

Associé à des personnages et des faits historiques d'importance, le château de Coarraze a été pour l'essentiel reconstruit au XVIIIe siècle. Jean-Louis de Dufau, ancêtre des propriétaires actuels, Premier Président de la Cour d'Appel de Pau et maire de la ville de 1852 à 1855, acquiert le domaine en 1836, y apporte des modifications et fait réaliser de nouveaux décors.

Mentionnée dès le XIIe siècle, la seigneurie de Coarraze était l'une des douze baronnies donnant à leur possesseur le droit d'entrée aux Etats du Béarn. Les exactions de Gaston de Foix comte de Carmaing, héritier du domaine, conduisent Jean d'Albret à raser le château en 1506.

 L'édifice relevé courant XVIe siècle brûle accidentellement en 1684. Il est reconstruit en 1755 par Jean de Montaut Conseiller au Parlement de Navarre.

 Jean-Louis de Dufau, Premier Président de la Cour d'Appel de Pau et maire de la ville acquiert le domaine en 1863.

 Erigé sur une colline auprès de l'ancien donjon, le château actuel comporte un avant-corps en légère saillie bordé d'un escalier à double révolution menant au premier étage. Un fronton triangulaire coiffe l'avant corps du côté sud.

 Au nord du château, juché sur une succession de terrasses et de murs de soutènement, subsistent de grandes écuries flanquées d'un pavillon. Le château et l'ensemble des bâtiments s'inscrivent dans un vaste domaine clos de mur sur trois côté.

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales