Tribunal de grande instance (Bordeaux)

En 1992, Richard Rogers construit à Bordeaux un tribunal qui s'inscrit dans un programme national de réhabilitation et de construction de nouveaux palais de Justice afin de moderniser l'Institution et son image.

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

Le tribunal est situé à proximité immédiate de l'École de la magistrature et proche d'un monument classé.

L'idée originale de Rogers consiste à dessiner un plan très simple en mettant côte à côte les deux fonctions du palais, d'une part l'espace privé des bureaux, d'autre part l'espace public des salles. Entre les deux, un atrium profond, sorte de rue couverte de passerelles métalliques jaunes, distribue la lumière.

Les salles d'audience sont des coques de bois, en lévitation sur des coupelles de béton et protégées par une immense cage de verre à contreventement par raidisseurs en verre.

 

 

 

 

 

 

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales