Carmel Saint-Joseph (Aire-sur-l'Adour)

Cloître, préau, ailes sud et ouest, vue est. Au-dessus des arcs, fenêtres couvertes en plein-cintre du chœur des carmélites

Le couvent des carmélites d'Aire-sur-l'Adour a été édifié entre 1853 et 1872 par l'architecte de Villeneuve sur des plans proposés par la mère supérieure Catherine Augustine et adoptés par l'ordre dès le XVIIe siècle. La simplicité et l'austérité se lisent dans ce programme architectural, la chapelle a conservé un décor de belle facture avec des toiles marouflées et des boiseries dans le chœur.

Le carmel Saint-Joseph d'Aire-sur-l'Adour a été construit entre 1853 et 1872 sur l'impulsion de sa supérieure Mère Marie Augustine qui en dessina les plans avec l'architecte de Villeneuve.
Ce couvent occupe une longue bande de terrain orientée longitudinalement d'ouest en est. Les bâtiments s'organisent autour d'une cour d'entrée bordée par  la chapelle et autour du préau d'un cloître formé de galeries ouvertes intégrées dans quatre corps de bâtiments à vocation de logements ou de services.
Dans le jardin clos de hauts murs s'étend une allée axiale qui conduit à l'extrémité orientale de la parcelle au cimetière des carmélites avec sa chapelle funéraire
Les peintures et les vitraux de la chapelle développent une iconographie typiquement carmélitaine centrée sur la dévotion à Saint Joseph dont Thérèse d'Avila fut la propagatrice.

Donnée culturelle de référence

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales