Basque

Pays basque, partenariat entre l’État, les collectivités et le tissu associatif, 2000-2006, CSPB (Convention spécifique Pays basque), langue basque.

L'État reconnaît les langues de France comme patrimoine national. A ce titre, elles bénéficient de mesures de collecte, études, visant à les conserver en tant que patrimoine immatériel.

L'État reconnaît les langues de France comme patrimoine national. A ce titre, elles bénéficient de mesures de collecte, études, visant à les conserver en tant que patrimoine immatériel.
Mais cette reconnaissance va bien au-delà de la conservation  patrimoniale : elle se traduit par une véritable politique linguistique, interministérielle et avec les collectivités, pour développer l'enseignement, la transmission, les usages sociaux des langues de France, seuls susceptibles de freiner leur extinction, voire d'inverser la tendance, à force d'énergie et d'imagination.
     
C 'est l'expérience qui se déroule actuellement en Pays Basque. Dans le cadre de la Convention spécifique pays basque, après quatre ans de travail dans une structure informelle de concertation et d'harmonisation appelée « maîtrise d'ouvrage publique », les partenaires État et Collectivités se constituent en Groupement d'intérêt public culturel pour élaborer et conduire une   politique linguistique.  

Le texte fondateur du GIPC Euskara en 2004
La présentation des orientations en 2005
Le projet de politique linguistique
Le rapport d'évaluation par l'Etat 2010

Le site de référence Office public de la Langue Basque, bilingue.

Notice

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales