Monuments historiques dans les Pyrénées-Atlantiques

«Bakhar Etchea», maison de Pierre Loti (Hendaye)

La maison bordée de son jardin, vue d\'ensemble est

Pierre Loti, nommé au commandement de la station navale d'Hendaye, s'installe dans cette modeste maison en décembre 1891. Très rapidement séduit par le Pays basque, ses habitants et leur mode de vie, il achète la maison en 1903 et fait exécuter des travaux afin de recevoir confortablement les personnalités les plus éminentes de son temps. Il revient y finir ses jours en 1923.

Pierre Loti, officier de marine déjà célèbre, fut  nommé académicien le 21 mai 1891. Il sollicita du ministre une affectation à un poste qui lui laisserait tout loisir de poursuivre ses activités littéraires et obtint le commandement du «Javelo», petite canonnière basée à Hendaye.
Il loue une maison modeste, sans commodités, mais est immédiatement séduit par la vue magnifique que l'on a depuis les terrasses. Il s'attache rapidement au Pays basque, à ses habitants et à leur mode de vie.
En 1899 l'écrivain donne à la demeure le nom de Bakhar Etchea, la maison du solitaire. Il achète la maison en 1903 et fait entreprendre d'importants travaux pour donner un aspect plus «basque» à l'édifice ainsi qu'un confort suffisant  pour accueillir les personnalités les plus éminentes de son temps.
La maison reste un lieu de villégiature, magnifié par le paysage incomparable qui s'étend depuis les terrasses et par un exceptionnel jardin quasi-tropical.
Loti appréciait tant ce lieu de travail – son bureau était situé dans la tourelle principale – et de rêverie – qu'il revint y mourir en 1923.

Donnée culturelle de référence

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales