Monuments historiques en Lot-et-Garonne

Château de Muges (Damazan)

Le domaine de Muges situé à Damazan a été acheté par l'armateur bordelais Jacques Henry à la fin du XVIIIe siècle. Il confie la construction du nouveau logis à l'architecte André Mollié, maître d'œuvre du château Nairac à Barsac et d'une partie du château d'Aiguillon. Le château est entouré d'un vaste parc paysager, on y trouve la tombe de Jacques d'Unlop Henry, fils de Jacques Henry qui demeura à Muges dans les années 1830.

Au cours du dernier tiers du XVIIIe siècle, l'armateur bordelais Jacques Henry achète le domaine de Muges situé à Damazan. La construction du nouveau logis est confiée à l'architecte André Mollié.
Le logis forme avec ses communs un plan en U. Le corps central est cantonné de deux pavillons couverts d'un toit brisé. L'élévation antérieure du logis montre un avant-corps en légère saillie où est disposée la porte d'entrée. Le plan des deux niveaux d'habitation est en simple profondeur avec enfilades de portes.
Une partie des décors XVIIIe siècle est conservée ainsi qu'un escalier d'honneur avec une rampe en fer forgé analogue à celle de l'escalier d'honneur du château d'Aiguillon exécutée en 1774.
Le château est entouré d'un vaste domaine dont témoignent les communs ; l'ancien potager-fruitier et son orangerie en occupent la partie latérale ouest.
Un parc paysager a été planté devant la façade septentrionale du château. Une perspective centrale est encadrée de bosquets au sein desquels on retrouve les éléments d'un parcours d'eau, une garenne et des tombes.

Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales