Donnée culturelle - Monument historique

Pont de Pierre

  • Référence de l'entité : PA33000067
  • Territoires : Bordeaux (commune), Bordeaux (arrondissement), Gironde, Aquitaine
  • Datation principale : Epoque contemporaine
  • Datation secondaire : 19e siècle
  • Date de l'arrêté : 17/12/2002
  • Protection : inscription
  • Libellé de la protection : Le pont de Pierre en totalité (non cadastré) : inscription par arrêté du 17 décembre 2002
  • Références cadastrales : Non cadastré
  • Synthèse architecturale et historique :
    Les premiers projets consécutifs à un décret de 1808 prévoyaient la construction à Bordeaux d'un pont de bois reposant sur des piles en pierre, puis d'un pont de fer, tous deux à une travée mobile. A partir de 1817 l'ingénieur Claude Deschamps acquiert la certitude qu'il est possible d'édifier un pont en maçonnerie. L'ouvrage, financé par une compagnie privée en 1819 est achevé pour le gros œuvre au printemps de 1821. Il s'agit d'un pont de dix-sept arches, soutenu par seize piles et butant sur deux culées. Les piles rectangulaires, à fruit et aux extrémités adoucies, reposent sur des radiers protégés par des enrochements et fixés dans le lit du fleuve par des pieux.
    Deschamps et son adjoint Billaudel, futur maire de Bordeaux, allègent au maximum la construction grâce à la présence de six galeries longitudinales, qui font du pont de pierre un ouvrage "creux". Quant à la structure en pierre des arches elle est formée d'arcs reliés transversalement par des chaînes. Entre ces arcs et chaînes orthogonales est disposée une fourrure de maçonnerie en moilons à parement de briques légères, fabriquées à base de limon de la Garonne, semblable à celui utilisé pour les élévations amont et aval du pont. Les abords du pont sur chacune des rives du fleuve et notamment ses rampes d'accès convergentes, talutées et elles aussi à parement de briques, ne seront pas achevées avant 1830.
    Après 1950 le pont de pierre a été élargi sous la direction de l'ingénieur des Ponts et chaussées Renoux. En 1980 l'architecte Bertrand Nivelle a dessiné de nouveaux éclairages et des garde-corps. Les galeries sont aujourd'hui encombrées par le passage de nombreux réseaux.

  • Unité de patrimoine : immeuble
Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales