Dossier

Lucien de Maleville (1881-1964)

Lucien de Maleville a consacré une partie de sa vie à présenter de très nombreux dossiers de demande de protection de monuments et de sites, agrémentés de croquis.

Né le 15 septembre 1881 à Périgueux, Lucien de Maleville passa son enfance aux confins du Périgord Noir et du Quercy, à l’ombre des remparts du château de Fénelon que son père avait entrepris de restaurer.

Après des études secondaires au collège des Jésuites de Sarlat et une licence en droit, il se tourne vers sa passion, le dessin et la peinture, et fréquente l’atelier de Jean-Paul Laurens où il acquiert une technique classique rigoureuse.

En 1909 et 1910, il publie les Cahiers des Charges, recueils de portraits humoristiques lithographiés mettant en scène des personnages de la société périgourdine.

En 1911, il est admis à la Société des Artistes Français ; il exposera au Salon du même nom durant toute sa vie, avec un intermède pendant les deux guerres.

Médaille d’argent au Salon en 1927 avec La Dordogne à Beynac, il entreprend de nombreux voyages en Espagne et dans le Midi avec le peintre Désiré-Lucas, dont il était l’élève.

En 1932, il obtient le Prix de la Société des Paysagistes Français avec Ruines sur le Tage et se voit décerner la médaille d’or, en 1937, avec La Place de la Halle à Domme aujourd'hui conservée au Musée d’art et d’archéologie du Périgord, à Périgueux.

Le 7 mai 1964, il s’éteint à Rueil-Malmaison.

Si Lucien de Maleville a exercé son art dans plusieurs régions, les paysages du Périgord Noir forment toutefois l’essentiel de son oeuvre. Il a, par ailleurs, illustré de nombreux ouvrages d’auteurs régionalistes (Eugène Le Roy, Guy de Lanauve, Georges Rocal…).

C’est ce peintre-paysagiste qui est nommé, en 1942, inspecteur des sites de la Dordogne, fonction qu’il exercera jusqu’en 1963 ; il est complémentairement nommé, à partir de 1945, délégué au recensement des monuments anciens en Dordogne puis dans les autres départements qui forment aujourd’hui la région Aquitaine.

Au sein d’une conservation régionale dirigée par Jacques Houlet de sa création (décembre 1949) à juillet 1955, puis par Max Sarradet, il présente durant cette vingtaine d’années de très nombreux dossiers de demande de protection de monuments et de sites ; il agrémente ces dossiers de croquis, témoignages précieux sur l’état passé de ces édifices.

Ces croquis, propriété du ministère chargé de la culture, sont réunis aujourd’hui à la Drac Aquitaine qui a décidé de présenter en ligne un grand nombre de vues numériques.

A ceux qui voudraient en savoir plus sur cet artiste, nous recommandons de visiter le site internet www.luciendemaleville.org, tandis que son activité de recenseur est retracée dans le livre Croquis de monuments et de sites du Périgord par Lucien de Maleville que l’association qui porte son nom a publié en 2010 conjointement avec les Editions de l’Entre-deux-Mers.



Association Lucien de Maleville

  • Discipline(s) : Patrimoine
  • Type(s) d'approche : Conservation, sauvegarde

Illustration : Portrait de Lucien de Maleville peignant

  • Légende : Lucien de Maleville peignant, vers la fin de sa vie
  • Copyright : ©Association Lucien de Maleville
  • Discipline(s) : Patrimoine
  • Type(s) d'approche : Conservation, sauvegarde
  • Descripteur(s) thématique(s) : DESSINATEUR MONUMENT HISTORIQUE
  • Date de prise de vue : Non disponible
  • Territoires : Vézac (commune), Sarlat-la-canéda (canton), Sarlat-la-canéda (arrondissement), Dordogne, Aquitaine
  • Poids : 521.4 kB
  • Format phototype : image bitmap
Recherche sur tout le site

Catalogue bibliothèque
Type

Moteur Collections régionales